Adel l'apprenti migrateur
  • Éditeur québécois

Adel, l’apprenti migrateur est un livre qui porte sur les états confus et équivoques de
l’intégration des immigrants de «première fraîcheur», comme disait Mikhaïl Boulgakov, c’est-à-dire arrivant adultes dans leur pays d’accueil. Cette réflexion est relative à la capacité d’une société occidentale d’accueil à assimiler et à intégrer la culture des nouveaux
arrivants (immigrants ou réfugiés). Quelles seraient ses limites? Les néo-Canadiens ou les néo-Québécois d’origine arabe et africaine et de confession musulmane participent-ils pleinement à la vie de leur nouveau pays ou les accule-t-on, consciemment ou non à jouer des rôles mineurs empêchant et retardant du coup leur intégration? Se sentiront-ils rejetés
peut-être? Ce qui expliquerait leur refuge dans le religieux cherchant à tout prix à forger une identité distincte.